Atelier L’entretien, des écoutes en partage

du 19 juin 2023 au 20 juin 2023

Dans le cadre du WP3 "Histoire orale et performance" et du centre de recherche CINESTHEA de l'UMR Litt&Arts
Comment accroître, dans le champ des arts de la scène, la compréhension des différents rôles, voix et points de vue impliqués dans la création artistique récente et contemporaine, par
l’enregistrement et l’archivage d’histoires orales ?


Au programme :

Lundi 19 juin 2023
# Pratiques d’entretiens : récits d’expériences (14h-18h)

14h00 | Introduction
14h10 | Sarah Andrieu (anthropologue, études en danse)
14h50 | Federica Fratagnoli (études en danse)
15h30 | Pause
15h45 | Alice Godfroy (études en danse)
16h25 | Marina Nordera (historienne, études en danse)
17h05 | Discussion

Mardi 20 juin 2023
# Ateliers collaboratifs : croisements d’expériences (9h-12h)

Ces ateliers visent à offrir un cadre d’échange et de partage d’expériences autour des méthodologies et enjeux liés à la collecte des sources orales, à l’archivage et la transmission de la mémoire vivante, dans le champ notamment des arts de la scène et de la performance. Ils permettront de confronter différentes démarches, de réfléchir collectivement aux défis qu’elles soulèvent et de mettre en lumière les outils sur lesquels elles s’appuient.

9h00-10h20 | « Écouter et collecter des témoignages oraux » : comment susciter la parole de l’autre, l’amener à réactualiser un passé plus ou moins défini, une expérience plus ou moins enfouie, en tenant compte à la fois de l’identité du témoin, de son rapport au souvenir et à la parole, et des objectifs de recherche poursuivis ? Une attention particulière sera portée aux contextes spatio-temporels dans lesquels s’inscrivent les collectes, et aux modalités de rencontre qu’elles mettent en jeu.

10h20-10h40 | Pause
 
10h40-12h00 | « Archiver, valoriser et partager des témoignages oraux » : que faire des témoignages recueillis, comment les partager, et avec qui ? Quels sont les points de rencontre effectifs ou possibles avec les archives orales du spectacle vivant existantes (ressources radiophoniques, bases de données institutionnelles, centres d’archives, lieux de création et de diffusion, installations in situ, etc.) ? Quels en sont les atouts et les limites ? Dans quelle mesure est-il possible d’appréhender les sources orales dans leurs écosystèmes et/ou dans leur « totalité  »  ?
Publié le 14 août 2023