Colloque jeunes chercheurs Danse & Géographie : mobilités, circulations, imaginaires.

Du  31 janvier 2019 au  1 février 2019

Le centre national de la danse (CND) à Pantin accueille le colloque jeunes chercheurs Danse & Géographie : mobilités, circulations, imaginaires du 31 janvier au 1er février 2019, auquel participe Emma Gioia, doctorante au Performance Lab.
"À l’occasion de ce colloque, l’Atelier des doctorants en danse propose de rassembler des réflexions menées par de jeunes chercheurs dont l’objet d’étude porte sur les arts chorégraphiques, la danse ou, plus largement, l’objet corps, et dont les approches s’inscrivent dans le champ de la géographie. Les échanges nourris par ces réflexions mettront en avant un questionnement concernant la fabrication d’un imaginaire conféré par des éléments spatiaux sur un territoire donné. En quoi la mobilité des danseurs et la circulation de pratiques chorégraphiques peuvent-elles façonner un imaginaire ? Comment définir cet imaginaire et mesurer la nature du lien qu’il entretient avec un espace géographique correspondant aux conditions de son émergence ? Dans cette perspective, comment les études en danse et en géographie peuvent-elles dialoguer ? Si la danse est devenue assez tardivement un objet d’étude pour les géographes (Södelström, Saire, in Lévy, Lussault, 2013 : 243), on remarque que le mouvement et l’espace sont quant à eux des enjeux fondamentaux dans bon nombre d’études en danse. En croisant la littérature entre histoire et géographie culturelle, on constate l’intérêt de lier l’étude de la danse à celle de l’espace et à la prise en compte de facteurs territoriaux et géographiques pour aborder cet art du mouvement."

Dans le cadre de ce colloque, deux doctorantes impliquées dans le Performance Lab, Emma Gioia et Laura Fanouillet présenteront leur travail de recherche le 1er février.

Emma Gioia, doctorante du Perfomance Lab en danse et géographie, abordera la question: " Au-delà de la représentation, le corps comme territoire ? - L’improvisation en danse, et la nouvelle géographie non-représentationnelle des migrations recherchent simultanément des formes d’appréhension du mouvement qui puissent échapper à une représentation figée. Il s’agira d’étayer, au travers d’une approche interdisciplinaire entre danse et géographie, les perspectives épistémologiques offertes par une recherche-création autour du corps comme territoire. "

Laura Fanouillet
, doctorante en art du spectacle au laboratoire Litt&Arts, abordera la question : " Du jardin à la danse, trajectoires de transmission du butô avec Imre Thormann - Cette communication se propose d’étudier les liens entre le travail de la terre et le travail du corps, à partir d’un terrain de recherche mené auprès du danseur de butô Imre Thormann dans sa maison cévenole à Molières-sur-Cèze. Comment l’aménagement d’un jardin participe-t-il de la transmission du butô comme d’une manière de vivre ? Comment l’acte de danser restaure-t-il un dialogue entre la géographie et l’anatomie, entre les mouvements et les mots ? "

Le programme du colloque (à télécharger).
 
Publié le 15 octobre 2019