Conférence et atelier autour de la notion de partition(s) par Julie Sermon, professeure en Arts de la scène

Du  2 mai 2019 au  3 mai 2019

Julie Sermon, professeure en Arts de la scène à l’Université Lyon 2, donne une conférence sur la notion de partition(s) le 2 mai 2019 et anime un atelier le 3 mai 2019 sur le campus de Saint-Martin d’Hères.

Conférence Partition(s). Objet et concept des pratiques scéniques (XXe-XXIe siècles) : genèse et enjeux d’un projet de recherche mené dans une école d’art

Jeudi 2 mai, de 16h00 à 18h00, amphithéâtre, MSH, Campus universitaire

Longtemps réservé au monde de la musique, le terme de « partition » (score, dans l’espace anglophone) a été investi dès le tournant du XXe siècle, et de manière accrue à parti des années 1960, par d’autres disciplines artistiques, au premier rang desquelles le théâtre, la danse et la performance. Cette extension sémantique et esthétique, sans précédents, est signifiante à double titre : d’une part, elle témoigne d’importantes mutations à l’œuvre de ces champs, qui rendent nécessaire un élargissement du vocabulaire usuel ; d’autre part, elle atteste la capacité qu’a le terme de « partition » de nommer les mutations en question.
 

À partir de ce constat qui, étonnamment, n’avait encore jamais été objet de réflexion propre, l’ambition du projet Partition(s) (projet de recherche et d’expérimentation artistique conduit à La Manufacture-Haute Ecole des Arts de la Scène de Suisse Romande (Lausanne), entre 2013 et 2015) a été de cartographier les enjeux esthétiques, pratiques et théoriques qu’engage le transfert, dans et pour le champ des arts du spectacle, du terme musical de partition.
 

Dans le cadre de cette conférence, il s’agira de revenir sur les principaux résultats auxquels cette recherche a pu aboutir, mais aussi de partager, sinon tout à fait les « coulisses », du moins la partie immergée de cette recherche, à savoir : comment elle est née, quels sont les principes qui l’ont guidée, et comment elle a été menée concrètement.
 

Atelier Etudes de cas autour de l'articulation Partition/Technologie

Vendredi 3 mai, de 9h à 12h, Salle séminaire, IMAG

Biographie

Professeure en Arts de la scène à l’Université Lyon 2, Julie Sermon consacre ses enseignements, ses recherches et ses activités de dramaturge aux écritures textuelles et scéniques contemporaines, dont elle interroge les mutations ou les renouveaux sur les plans symbolique, pratique et théorique.
 

Après avoir co-écrit deux essais avec Jean-Pierre Ryngaert : Le personnage théâtral contemporain : décomposition, recomposition (éd. Théâtrales, 2006) et Théâtres du 21e siècle : commencements (éd. A. Colin, 2012), elle a signé avec Yvane Chapuis Partition(s). Objet et concept des pratiques scéniques (20e-21e siècles), paru en novembre 2016 aux Presses du réel.
 

Depuis 2017, elle travaille sur la façon dont les arts vivants peuvent s’inscrire dans un paradigme écologique, que ce soit du point de vue du propos, des processus de création, des formes ou des expériences esthétiques.
Publié le 18 avril 2019