Gestures & Frequencies

Capture de données corporelles de l'extraordinaire à l'infraordinaire portée par Lionel Reveret et Gretchen Schiller
Des sessions ciblées de laboratoire nous permettront de diversifier les perspectives à partir desquelles le corps est compris et représenté, en effectuant des tests de capture du mouvement avec des experts dans leur environnement de travail (en studio de répétition), avec une capture simultanée faite par un observateur académique comme archiviste incarné.
La saisie des données corporelles aura lieu dans le cadre de « chorégraphies situées » dans la danse, le cirque et la performance. Cette équipe créera des outils qui nous permettront de « lire » la nature polyrythmique du mouvement comme « multicouche » et multi-représentationnelle. L'informaticien utilisera des capteurs vidéo, sonores, de pression, d'accélération, de biofeedback, d'électromyographie qui seront placés sur l'interprète et dans l'espace. En même temps, le géographe rassemblera des données contextuelles (notations sur les carnets de terrain) des actions et réactions humaines qui feront office de notes de terrain réflexives et sensorielles.
Publié le 17 janvier 2019