• Covid-19 – Informations
    En cette période de crise, les manifestations organisées par le Performance Lab sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

    Pour toute information générale sur les dispositions prises par l'UGA face à la situation d’infection au coronavirus COVID-19, nous vous invitons à consulter la page dédiée sur le site de l'UGA.
  • Actualités
  • Planning des événements
  • Ateliers Art et Santé 2020
    du 1 février 2020 au 31 mai 2020
    Ateliers somatiques avec des étudiants en santé
  • Cette première édition des JIT, organisée par le Performance Lab, avec le soutien d'INRIA, du LJK et de l'UMR LITT&ARTS, sera associée à la biennale Experimenta Arts-Sciences, les 12, 13 et 14 février 2020. Lieu : Auditorium Grenoble INP (1er étage).
  • De janvier à avril 2020, pour son laboratoire de recherche intitulé « Géo-gestes », le Performance Lab accueille à la Maison de la Création et de l’Innovation, sur le campus universitaire, l’artiste londonienne Rachel Gomme.
  • L’équipe du WP2 Digital dramaturgy accueillera en janvier et février la compagnie TF2-Jean-François Peyret pour une résidence de recherche-création intitulée « Théâtre numérique populaire », dont l’un des objectifs sera d’interroger la mise en ligne et le partage d’une écriture théâtrale augmentée.
 
  • Le projet
Conçu comme une plateforme internationale, le projet Performance Lab fédère une communauté de chercheurs autour de problématiques contemporaines reliant corps, société et technologie.

L’ambition du projet est également de renouveler la manière dont la recherche est conçue et pratiquée au sein de Univ. Grenoble Alpes en développant de nouvelles méthodologies en référence aux modèles anglo-saxons de « performance as research » (PAR), recherche-création, création-expérimentation et recherche-action.

L’objectif de la communauté est de conduire des recherches de pointe dans les domaines de la performance, de la documentation numérique, d’outils de lecture du corps en mouvement ainsi que du patrimoine matériel et immatériel. Les étroites collaborations qui seront mises en place avec les partenaires associatifs et culturels locaux ainsi que le milieu artistique professionnel à l’échelle nationale et internationale permettront par ailleurs d’aboutir à la création d’outils d’analyse et de documentation qui soient transposables dans les domaines des arts de la scène et des sciences  sociales.