Observatoire de la performance comme recherche

Comment faire circuler des connaissances incarnées et de PAR/PBR entre les domaines des arts, des humanités et des sciences ? Porté par Marion Guyez
Ce projet traite des questions ontologiques, méthodologiques et épistémologiques soulevées par les méthodes de PBR (Practice based Research) et de PAR (Practise as Research) via une perspective pluridisciplinaire ciblée sur les rapports entre le corps, la société et les technologies.
L’objectif est de réaliser une veille sur les questions théoriques les plus prégnantes des PBR/PAR ainsi que sur celles qui émergeront au fil des activités mises en place par le laboratoire. Les questions posées seront entre autres :

  • Comment faire circuler des connaissances incarnées et de PAR/PBR entre les domaines des arts, des humanités et des sciences ?
  • De quelle manière l’implication corporelle du chercheur modifie-t-elle notre conception du terrain ?
  • Quelles considérations éthiques doivent être prises en compte en contexte de capture de mouvements corporels ?

De plus, les chercheurs et les artistes se poseront la question de ce que signifie « participer » et « collaborer » d’un point de vue épistémologique et méthodologique en confrontant leurs expériences dans leurs disciplines respectives. D’un point de vue académique, cela implique de remettre en question la manière donc les sujets de thèses de doctorat pourront être à l’avenir partagés entre les disciplines dans le systèmes des universités françaises.
Publié le 15 juillet 2019