Emma Gioia

Doctorante au Performance Lab pour une thèse au croisement de la danse et de la géographie "Choreographic Cartographies" co-dirigée par Gretchen Schiller et Anne-Laure Amilhat Szary
De nationalité franco-argentine, danseuse et chorégraphe, Emma Gioia a reçu une double formation universitaire et artistique, entre l'Europe et l'Argentine. Elle a auparavant étudié la chorégraphie à SNDO (Schoolfor New Dance Development, Amsterdam, promo 2018), la danse contemporaine le flamenco et la composition instantanée -auprès de Ruxandra Racovitza au CNR de Boulogne, auprès de Fabiana Capriotti, Eugenia Estevez, Ana Garat et Mariana Astutti en Argentine, auprès de Pilar Fajardo en Espagne et de Teresa Jaldon aux Pays-Bas, auprès de Julyen Hamilton en Allemagne. En parallèle, elle a mené des études en sciences sociales et en humanités à l'Institut d'études politiques de Paris, et à l'Université de Buenos Aires. Elle est diplômée du Master de Recherche en Histoire Contemporaine de Sciences po Paris depuis 2013 suite à l'écriture d'un mémoire dirigé par Claire Zalc (ENS) et Paul-André Rosental (Sciences-po), et a publié depuis plusieurs articles et contribution au sujet de l'histoire des politiques migratoires et de la santé dans la première moitié du XXème siècles, seule ou en collaboration avec l'historienne argentine Maria Silvia di Liscia(Universidad Nacional de la Pampa). En 2009, elle fonde le groupe de danse et performance Les Joueurs et elle collabore régulièrement avec d'autres artistes, en tant que chorégraphe et interprète, dans divers projets à la croisée des arts visuels, de la chorégraphie, des sciences sociales et de l'activisme.
Publié le 15 janvier 2019